Ensemble, nous avons du pouvoir

Depuis plus d’un demi siècle, Amnesty International travaille à établir une passerelle entre les personnes victimes de violations des droits
humains et les citoyens du monde entier prêts à défendre et protéger leurs droits. Le combat pour que toute personne puisse jouir de ses
droits universellement reconnus est à l’origine de notre création. L’information et la mobilisation de l’opinion publique pour défendre et faire avancer ces droits sont au coeur de notre identité
Amnesty s’engage pour les personnes, et surtout avec elles, c’est-à-dire avec leur consentement, et dans la plus étroite collaboration
possible. En effet, quand leur environnement le permet, les victimes sont souvent leur meilleur “défenseur". Le travail d’AI est donc de fairer en sorte que leur voix soit entendue : AI leur donne un espace d’expression auprès de l’opinion, des autorités publiques et des médias.
Votre intervention, seul(e) ou avec d’autres, contribue à des résultats positifs dans environ un tiers des cas suivis.

Signez notre pétition

Derrière chaque personne pour laquelle vous agissez, il y’a d’autres individus susceptibles de subir les mêmes types de violations. S’engager pour défendre les droits d’une personne, c’est mettre en lumière le sort de toutes celles qui subissent le même sort; c’est surtout faire en sorte de dissuader de nouvelles exactions à l’encontre d’autres populations à risque. Cela implique aussi d’appeler à changer les politiques, législations et pratiques conduisant à celles-ci.

Pétition
Rachad Maman

Soutenez la demande de justice de la famille de Rachad Maman

Agé de 14 ans, Rachad Maman a succombé à ses blessures deux jours après avoir été atteint à la poitrine le 20 septembre 2017. Il participait à des manifestations pacifiques au Togo lorsque la police a tiré à balles réelles sur les manifestants qui demandaient des réformes constitutionnelles

Signer la pétition

Ecrivez une lettre

Votre rapidité d’intervention est vitale pour de nombreuses personnes, menacées d’exécution,d’emprisonnement, de torture, de “disparition", d’expulsion forcée, partout dans le monde. En de telles situations, les individus redigent des courriers visant à faire pression sur les autorités responsables de ces violations. Les messages de soutien directement envoyés à des personnes en danger constituent un réconfort très important. Nos membres mobilisent leur environnement local, organisent des rassemblement, alertent les médias locaux, sollicitent les élus

Lettre
Guy Marius Sagna

Demandez l’abandon des charges qui pèsent sur Guy Marius Sagna

Guy Marius Sagna a obtenu une liberté provisoire le 16 août, un mois après avoir été arrêté pour des publications sur Facebook. Inculpé de “fausse alerte au terrorisme” en vertu du Code pénal sénégalais, il encourt jusqu’à cinq années d’emprisonnement s’il est déclaré coupable.

Envoyer la lettre