Ecoles Amies des Droits Humains Au Sénégal Et En Gambie

Ecoles Amies des Droits Humains Au Sénégal Et En Gambie

Le programme Écoles amies des droits humains d’Amnesty International donne aux jeunes les moyens d’agir et encourage la participation active de tous les membres de la communauté scolaire afin que les valeurs et les principes relatifs aux droits humains fassent partie intégrante de tous les domaines clés de la vie scolaire.

Une École amie des droits humains est une communauté au sein de laquelle les droits humains sont appris, enseignés, appliqués, respectés, protégés et défendus. Une École amie des droits humains veille à ce que les principes d’égalité, de dignité, de respect, de non-discrimination et de participation soient au cœur de l’apprentissage.

Grâce à une approche globale à l’échelle de leur école, les jeunes expérimentent et mettent en pratique les droits humains au quotidien et développent les outils et les compétences nécessaires pour promouvoir les droits humains et en faire une norme sociale dans leur milieu de vie.

Le Programme mondial des Nations unies d’éducation dans le domaine des droits de l’homme des Nations unies et la Déclaration des Nations unies sur l’éducation et la formation aux droits de l’homme insistent sur l’importance d’intégrer l’éducation aux droits humains dans les systèmes scolaires. Tous deux prônent une approche globale de l’éducation aux droits humains, encourageant les États non seulement à inciter les écoles à enseigner les droits humains, mais aussi à veiller à ce que les établissements soient gérés dans le respect des valeurs et principes relatifs aux droits humains

L’éducation aux droits humains à l’école selon Amnesty International

L’éducation aux droits humains est essentielle pour faire évoluer les mentalités et les comportements, et promouvoir le respect de la diversité dans la société. Amnesty International aide des écoles et des communautés scolaires de toutes les régions du monde à bâtir une culture mondiale des droits humains en donnant aux jeunes, aux enseignants et à la communauté scolaire en général la capacité de créer des sociétés sensibilisées aux droits humains dans le monde entier.

Les Écoles amies des droits humains intègrent ces droits dans tous les aspects de la vie scolaire. Les jeunes et les membres de la communauté scolaire acquièrent les connaissances et les compétences – ainsi que les valeurs, l’état d’esprit et les comportements – nécessaires pour promouvoir les droits humains. Les écoles deviennent ainsi le point de départ du changement social dans le tissu local.

Le programme Écoles amies des droits humains ne se limite pas à la salle de classe mais vise à toucher la société dans son ensemble afin de changer la manière dont les personnes perçoivent et comprennent les problèmes liés aux droits humains et agissent pour y remédier. Il repose sur la conviction que l’amélioration des connaissances et la modification des comportements et des mentalités au sein des écoles et des communautés locales rendent possible une culture mondiale des droits humains.

Une démarche adaptable aux contextes locaux

Les écoles sont encouragées à innover et à élaborer leurs propres projets pour mettre en œuvre cette démarche dans leur contexte particulier. Son développement dans des contextes scolaires, géographiques, culturels et sociaux très variés résulte directement du fait que la démarche est facile à adapter et à reproduire. Les écoles participantes sont différentes en termes de milieu et de population, et n’ont pas toutes la même vision du changement en matière de droits humains. Dans chaque école, les membres de la communauté scolaire débattent, déterminent et conçoivent leur propre cheminement pour intégrer les droits humains dans la vie de leur établissement, avec l’aide d’Amnesty International ou d’un partenaire local. Chaque école étant unique, il existe autant de méthodes que d’écoles pour y parvenir.

Les écoles amies des droits humains dans la pratique

Ce programme n’est pas un projet comme les autres, où les élèves écoutent en silence le professeur. En adoptant une approche de l’éducation fondée sur les droits, les Écoles amie des droits humains placent les droits fondamentaux au cœur de l’apprentissage et en font une partie intégrante de la vie scolaire au quotidien. Sur la base des principes inscrits dans la Déclaration universelle des droits de l’homme, les Écoles amies des droits humains adhèrent à 10 principes généraux qui leur servent de valeurs centrales pour leur fonctionnement et leur organisation.

Les 10 principes généraux des Ecoles amies des droits humains

Non-discrimination et intégration

1. Une École amie des droits humains est un lieu où l’égalité, la non-discrimination, la dignité et le respect font partie intégrante de la vie scolaire.

2. Une École amie des droits humains est un lieu d’enseignement où l’on respecte, protège et défend tous les droits humains.

3. Une École amie des droits humains favorise l’intégration de tous dans tous les aspects de la vie scolaire.

Participation

4. Une École amie des droits humains encourage tous les membres de la communauté scolaire à s’investir librement, activement et pleinement dans la vie de l’établissement, notamment en participant à la définition de ses politiques et pratiques.

5. Une École amie des droits humains veille à ce que tous les membres de la communauté scolaire disposent des informations et des ressources nécessaires pour participer pleinement à la vie de l’établissement.

Obligation de rendre des comptes

6. Une École amie des droits humains applique les principes de l’équité, de l’obligation de rendre des comptes et de la transparence dans l’ensemble de ses projets, méthodes, politiques et pratiques.

7. Une École amie des droits humains protège tous les membres de la communauté scolaire en faisant de la sûreté et de la sécurité une priorité et une responsabilité communes.

Renforcement du pouvoir d’action par l’enseignement et l’apprentissage

8. Une École amie des droits humains intègre les droits humains à tous les aspects de l’enseignement et des programmes.

9. Une École amie des droits humains s’efforce de donner à tous les élèves la possibilité de s’épanouir par l’éducation, notamment ceux qui sont marginalisés en raison de leur genre, de leur situation ou d’une quelconque différence.

10. Une École amie des droits humains donne aux élèves et au personnel la capacité de devenir des membres actifs de la société, grâce à des échanges de connaissances, d’analyses et de savoirs, et à des actions visant à bâtir un monde où les droits humains sont respectés, protégés et défendus.

Les Ecoles amies des droits humains au Sénégal et en Gambie

Lancé au niveau mondial en 2009, le projet Écoles amies des droits humains d’Amnesty International touche aujourd’hui plus de 220 écoles, 121 390 jeunes et 5 000 enseignants dans 22 pays de toutes les régions du monde.

Au Sénégal, le projet Ecoles amies des droits humains est exécuté dans plusieurs lycées notamment à Sédhiou, à Karoumbou, à Tambacounda, à Bignona et à Foundiougne tandis qu’en Gambie, il est présent dans six (6) établissements scolaires : Serekunda, à Siffoe, à Brikamaba, Farafenni, à Tahir et à Fatoto