Ecrire pour les droits | Amnesty International Sénégal

Ecrire pour les droits

Une lettre peut parfois changer une vie. C’est le principe fondateur de la campagne mondiale de rédaction des lettres dénommée Écrire pour les droits. Cette campagne mondiale est devenue l’action la plus suivie à l’échelle planétaire en matière de droits humains.

Chaque année, au mois de décembre, des militant·e·s d’Amnesty International écrivent des milliers de lettres pour celles et ceux dont les droits les plus fondamentaux sont bafoués. Ce sont des personnes comme vous, qui perpétuent une vieille tradition de rédaction de lettres pour réparer les plus grandes injustices dans le monde. Et il ne s’agit pas que de lettres, cela peut être des pétitions, des courriels, des tweets, des publications sur Facebook, des photos, des cartes postales.

Vos mots font changer les choses

Pourquoi devons-nous agir ?

Dans de nombreux pays, les libertés – liberté de dénoncer l’injustice, de vivre sur la terre de ses ancêtres, de ne pas faire l’objet de discrimination – sont menacées. Nos lettres, nos mots et nos actions peuvent faire pression sur les autorités afin qu’elles prennent dès maintenant des mesures pour que celles et ceux qui maltraitent et torturent soient traduits en justice et pour que celles et ceux qui sont injustement détenus goûtent à nouveau à la liberté.

À qui écrivons-nous ?

Chaque année, nous demandons à nos militant·e·s d’écrire deux lettres : une à la personne disposant de l’autorité nécessaire pour aider à faire changer les choses (roi/reine, président·e, responsable de la police…) et une à la personne ou au groupe pour qui nous nous battons, pour qu’ils/elles sachent que nous ne les oublierons jamais.

Est-ce que ça marche ?

Oui ! Chaque année, de véritables changements surviennent grâce à vos lettres et vos actions. Des personnes injustement emprisonnées sont libérées, des tortionnaires sont traduits en justice, et des détenu·e·s sont traités plus humainement.