Categories

Accueil > Nos Campagnes > Migrants et réfugiés (2016 - 2017) > L’émigration clandestine, une tragédie

L’émigration clandestine, une tragédie

29 décembre 2012
El hadj Abdoulaye Seck

Ce samedi 29 décembre 2012, s’est tenue à Saint-Louis, une journée de sensibilisation sur le thème de l’émigration clandestine initiée par Amnesty International Sénégal, en collaboration avec AGORA Sénégal.

Cette journée a été l’occasion pour Amnesty International de démontrer les méfaits de cette pratique malheureuse qui touche en général les pays du tiers monde, s’accentuant de plus en plus et devenant même un fléau. Ce phénomène a repris de l’ampleur avec la crise qui sévit et faisant perdre tout espoir aux couches défavorisées et notamment à une certaine jeunesse sénégalaise qui croit que la voie du salut se trouverait en Occident. Ils n’hésitent donc devant rien et utilisent des moyens de transport rudimentaires à savoir des pirogues non adaptées à la traversée vers l’Europe avec un risque d’atteinte à leur intégrité physique.

Le débat a été axé sur les effets négatifs de ce qu’on pourrait appeler un suicide collectif ou un désespoir sans issue. La sensibilisation s’est appuyée sur des représentations sous forme d’art dramatique et de témoignages des risques de l’émigration par des spectacles de groupes locaux de théâtre, de communicateurs traditionnels, de lutteurs et leaders d’opinion.

Les officiels de l’Administration de la région de Saint-Louis ont répondu à l’appel et ont adressé des discours et messages d’alerte et de sensibilisation importants. Noter que tant qu’on nous ne trouverons pas des voies et moyens pour éradiquer ce fléau en créant des emplois ou des activités lucratives pour inciter et encourager le travail sur place, l’émigration continuera. Cependant il est urgent et nécessaire d’attirer l’attention des autorités locales et nationales sur ce fléau des temps modernes, au regard du nombre croissant de jeunes qui perdent leur vie à cause de marchands d’illusions qui leur font miroiter le plein succès et la réussite en Occident. C’est souvent en méconnaissance des dangers et des tumultes du voyage que des jeunes prennent des embarcations précaires pour brader la mer pendant des jours.

Amnesty International Sénégal n’a cessé de tirer sur la sonnette d’alarme depuis belle lurette notamment du fait de l’implication de la problématique des droits humains à propos de ce phénomène. Il faut aussi préciser que la collaboration avec AGORA SENEGAL a été un succès et de telles perspectives sont à promouvoir à l’avenir.

Il est tragique. Il est temps d’agir et de forger les consciences sur les dangers de l’émigration clandestine. Amnesty International Sénégal continuera à alerter, surtout dans des zones à risques, sur les dangers de l’émigration clandestine. L’implication des femmes riveraines et associations de jeunes a donné un cachet particulier à la manifestation.

Partager