Categories

Accueil > Actualité > SÉNÉGAL : APPEL PUBLIC D’AMNESTY INTERNATIONAL À TOUS LES CANDIDATS À (...)

SÉNÉGAL : APPEL PUBLIC D’AMNESTY INTERNATIONAL À TOUS LES CANDIDATS À L’ÉLECTION PRÉSIDENTIELLE

24 février 2012
El hadj Abdoulaye Seck

À l’approche du premier tour de l’élection présidentielle au Sénégal, organisé le 26 février 2012, Amnesty International s’inquiète de la menace de violences qui pourraient être commises par des partisans armés des candidats à l’élection présidentielle, le jour du scrutin ou par la suite.

Amnesty International exhorte tous les candidats à la présidence, y compris le Chef de l’État actuel, Abdoulaye Wade, et tous les partis politiques à éviter toute incitation à la violence politique.

Depuis plus d’un mois, les autorités ont interdit des manifestations en violation du droit à la liberté d’expression et de réunion. Les forces de sécurité ont eu recours, à plusieurs reprises, à un usage excessif de la force contre les manifestants, tuant plusieurs d’entre eux. Un policier a aussi été tué lors de ces affrontements.

Les autorités sénégalaises doivent s’assurer que les forces de sécurité respectent les normes internationales en matière de maintien de l’ordre et de contrôle de la violence pendant les manifestations. En particulier, les armes à feu ne peuvent être utilisées que lorsqu’il n’est pas possible de recourir à des moyens moins dangereux, et uniquement dans les limites du minimum nécessaire pour se défendre soi-même, ou pour défendre des tiers contre une menace imminente de mort ou de blessure grave.

Partager