Categories

Accueil > Actualité > La société civile exprime ses préoccupations et appelle à la préservation de la (...)

La société civile exprime ses préoccupations et appelle à la préservation de la paix

28 janvier 2012
El hadj Abdoulaye Seck

Amnesty International Sénégal, la Rencontre Africaine pour la défense des Droits de l’Homme (Raddho), le Ligue sénégalaise des droits de l’homme et le Forum civil regrettent profondément les incidents graves survenus dans la nuit du 27 janvier 2012 au Sénégal suite à la publication de la décision du Conseil constitutionnel arrêtant la liste des candidats à l’élection présidentielle de février 2012 et particulièrement le décès du policier Fodé NDIAYE dans des circonstances non encore élucidées.

Nos organisations expriment leurs plus vives inquiétudes et leurs craintes quant à une persistance de la tension actuelle et appellent au dépassement, à la préservation de la paix sociale et de nos acquis démocratiques.

Nos organisations sont d’autant plus préoccupées qu’elles viennent d’être saisies de menaces d’arrestation de certains leaders de l’opposition et de la société civile notamment Monsieur Alioune TINE, Président de la RADDHO et coordinateur du Mouvement du 23 juin (M23).

Conscientes du fait que de telles éventualités pourraient être de nature à exacerber la crise politico-sociale actuelle, nos organisations appellent les autorités et les mouvements politiques d’opposition à la retenue en vue d’un apaisement et de l’amorce d’un dialogue permettant le retour de la sérénité et l’organisation d’élections libres, transparentes et apaisées.

P.-S.

Photo Dakaractu

Partager