Categories

Accueil > Actualité > 19 mars 2011, le gouvernement du Sénégal doit respecter les droits des (...)

19 mars 2011, le gouvernement du Sénégal doit respecter les droits des citoyens à manifester de façon pacifique

16 mars 2011
El hadj Abdoulaye Seck

Amnesty International Sénégal appelle le gouvernement du Sénégal à respecter les droits des citoyens à se rassembler et à manifester de façon pacifique, droits que leur confèrent la constitution et les instruments internationaux et régionaux de droits humains dont le Sénégal est partie.

Aucune situation exceptionnelle ne prévaut actuellement qui puisse justifier une limitation de ces droits qui pourrait engendrer de la défiance et de la violence entre manifestants et forces de l’ordre.

Aussi l’organisation exhorte-t-elle les autorités compétentes de l’Etat à engager des discussions directes avec les organisateurs des marches et rassemblements prévus le 19 mars 2011 pour créer les conditions de leur déroulement pacifique.

Les images des forces de sécurité brutalisant des manifestants pacifiques, dont des leaders politiques et associatifs, sont condamnables à tous points de vue et constituent une honte pour le Sénégal et sa démocratie. Il est de la responsabilité première du gouvernement de prendre des initiatives en direction de la classe politique, des syndicats et de tous les segments de la société sénégalaise pour que règne la paix et la tranquillité et que les droits et libertés puissent s’exercer sans entrave.

Partager