Categories

Accueil > Nos Campagnes > Des jeunes collégiens et lycéens en formation aux droits humains à (...)

Des jeunes collégiens et lycéens en formation aux droits humains à Sédhiou

6 juillet 2009
seydi

Du 2 au 3 mai 2009 s’est tenue à Sédhiou une session de formation en éducation droits humains à l’intention des jeunes filles et garçons des lycées et collèges de la région.

Durant ces deux jours, une centaine de lycéens et collègiens venant de Sédhiou, de Goudomp, de Djibanar, de Djibabouya, de Bambaly, de Dianah Malary, de Madina Wandifa, de Diaroumé, de Bounkiling et de Tanaff ont pris part à cette session de formation.

Monsieur Saliou SARR, formateur en EDH (Education aux droits humains), a tenu à faire part de ses connaissances théoriques et de ses qualités de formateurs pour amener ces jeunes à s’approprier les différents thèmes.

Sous sa direction, les participants ont discuté de la bonne gouvernance et de la démocratie à l’école ; de la place des jeunes dans les organisations de droits humains notamment à Amnesty International et de la pandémie du Sida entre autres sujet.

Des séances de discussions ont été organisées aussi dans les soirées du 1er et du 2 mai pour sensibiliser les jeunes sur les méthodes et techniques d’action à Amnesty International ; sur nos actions et nos campagnes actuelles et à venir.

Il est ressortit de ces discussions que les responsables des délégations vont installer un club Amnesty International dans leurs établissements respectifs d’ici à la fin du mois de mai. Cela leur permettra ainsi de mettre en œuvre le plan d’action développé au cours de cette session par les jeunes.

Par ailleurs, vu la réussite dans la mobilisation, il a été proposé d’opter pour une cellule régionale qui va polariser tous les clubs d’Amnesty International de la région de Sédhiou.

La presse locale a été bien représentée et les journalistes présents à cette occasion ont émis le vœu qu’Amnesty organise à leur intention un séminaire de formation sur le rôle des journalistes dans la recherche de la paix en Casamance, ce séminaire devrait regrouper les journalistes des régions de Ziguinchor, Kolda et Sédhiou.

Partager