Categories

Accueil > Actualité > Communiqués de presse internationaux > Ottignies-LLN : Des bannières pour faire connaître la Déclaration universelle (...)

Ottignies-LLN : Des bannières pour faire connaître la Déclaration universelle des droits de l’homme

24 octobre 2018

<https://www.amnesty.be/local/cache-...>

Dans le cadre du 70e anniversaire de la Déclaration universelle des droits de l’homme (DUDH), le groupe Amnesty d’Ottignies-Louvain-la-Neuve , en collaboration avec les autorités communales, déploiera jusqu’au 12 novembre à plusieurs endroits de la ville une dizaine de bannières reprenant, en partie ou dans leur intégralité, plusieurs articles de la DUDH.

« Nous sommes très heureux de pouvoir ainsi mettre à l’honneur et au coeur des préoccupations la Déclaration universelle des droits de l’homme, qui, selon un sondage récent d’Amnesty International , n’est pas suffisamment connue de la population belge francophone. Il est pourtant essentiel que le public protège ce texte fondateur, comme ce dernier nous protège depuis 70 ans  », explique Philippe Hensmans, directeur de la section belge francophone d’Amnesty International.

« Il est essentiel que le public protège ce texte fondateur, comme ce dernier nous protège depuis 70 ans  »

Le public pourra découvrir ces bannières place de l’Université, rue des Wallons, rue Charlemagne, boulevard de Wallonie, boulevard Oleffe et à des carrefours importants de la ville. Elles mettront en évidence notamment les articles suivants, dont le contenu demeure très contemporain : « Devant la persécution, toute personne a le droit de chercher asile et de bénéficier de l’asile en d’autres pays », « Nul ne sera soumis à la torture, ni à des peines ou traitements cruels, inhumains ou dégradants », « Nul ne sera l’objet d’immixtions arbitraires dans sa vie privée, sa famille, son domicile ou sa correspondance », « Toute personne a droit à la liberté de pensée, de conscience et de religion », « Tout individu a droit à la liberté d’opinion et d’expression », « Toute personne a droit au travail, au libre choix de son travail, à des conditions équitables et satisfaisantes de travail et à la protection contre le chômage », etc. Voir aussi : Un sondage d’Amnesty révèle une sensibilité globale aux droits humains en Belgique francophone

Une grande bannière sera par ailleurs installée devant l’Hôtel de Ville du 16 novembre au 11 décembre et arborera le célèbre premier article de la Déclaration universelle des droits de l’homme : « Tous les êtres humains naissent libres et égaux en droit et en dignité ».

Toujours dans l’optique de reconnecter la population avec ses droits fondamentaux, Amnesty International fera parvenir à l’approche du 10 décembre, Journée internationale des droits humains, à chaque ménage de la Fédération Wallonie-Bruxelles une version simplifiée de de la Déclaration universelle des droits de l’homme, soit quelque 2 000 000 d’exemplaires.

Voir en ligne : https://www.amnesty.be/infos/actual...

Partager