Categories

Accueil > Actualité > Communiqués de presse internationaux > Colin Kaepernick ambassadeur de conscience

Colin Kaepernick ambassadeur de conscience

21 avril 2018

<https://www.amnesty.be/local/cache-...>

L’athlète Colin Kaepernick, militant exemplaire, s’est vu décerner le prix Ambassadeur de la conscience 2018 d’Amnesty International

La récompense lui a été officiellement remise lors d’une cérémonie à Amsterdam, aux Pays-Bas, le 21 avril, pour coïncider avec le 50e anniversaire de la création de la section nationale d’Amnesty dans le pays.

« Le prix Ambassadeur de la conscience rend hommage à l’esprit militant et au courage exceptionnel, ce qu’incarne Colin Kaepernick. C’est un athlète reconnu pour son militantisme, qui a refusé d’ignorer ou d’accepter la discrimination raciale, a déclaré Salil Shetty, secrétaire général d’Amnesty International.

« À l’instar des ambassadeurs de la conscience qui l’ont précédé, Colin Kaepernick choisit de s’exprimer et d’inspirer d’autres personnes en faisant fi des risques professionnels et personnels. Lorsque des personnalités décident de prendre position en faveur des droits humains, elles donnent de la force à tant d’autres dans leurs luttes contre l’injustice. L’engagement de Colin Kaepernick est d’autant plus remarquable qu’il s’est attiré les foudres des puissants. »

« Colin Kaepernick est un athlète reconnu pour son militantisme, qui a refusé d’ignorer ou d’accepter la discrimination raciale »

Durant la pré-saison 2016 de la National Football League (Ligue nationale de football américain), Colin Kaepernick s’est agenouillé alors que retentissait l’hymne américain, pour demander de manière respectueuse que son pays protège et respecte les droits de tous ses citoyens. Par ce geste audacieux, il dénonçait le nombre disproportionné de personnes noires tuées par la police et a déclenché un mouvement qui s’inscrit dans une longue tradition de manifestations non violentes ayant changé le cours de l’histoire.

Si les réponses polarisées à cette action de « génuflexion » ont suscité un débat sur le droit de manifester et de s’exprimer librement, Colin Kaepernick est resté concentré sur sa volonté de mettre en lumière les injustices qui l’ont poussé à agir. Son organisme caritatif, la Fondation Colin Kaepernick, œuvre à lutter contre l’oppression dans le monde grâce à l’éducation et au militantisme social et organise notamment des camps gratuits, « Connaissez vos droits », visant à éduquer les jeunes et à les rendre plus autonomes.

« Je souhaite remercier Amnesty International pour le prix Ambassadeur de la conscience. Je souhaite aussi partager ce prix avec les innombrables citoyens de par le monde qui combattent les violations des droits humains commises par des policiers et dénoncent leur utilisation de la force excessive et répressive. Pour citer Malcolm X, qui a déclaré " Je me joindrai à n’importe qui, je me fiche de votre couleur, du moment que vous voulez changer la condition misérable qui existe sur cette terre ", je suis ici pour que nous joignons tous nos forces dans cette bataille contre les violences policières, a déclaré Colin Kaepernick.

« Le fait de mettre un genou à terre traduit physiquement la remise en cause du bien-fondé de l’exclusion de certains des notions de liberté et de justice pour tous. Cette action est également ancrée dans la convergence de mes convictions morales et de mon amour pour les gens. »

Eric Reid, footballeur professionnel et ancien coéquipier de Colin Kaepernick, a continué de lui témoigner son soutien en lui remettant le prix Ambassadeur de la conscience.

Ce prix est la plus haute distinction décernée par Amnesty International, pour récompenser des personnes qui ont défendu et fait progresser la cause des droits humains, de par leur vie et leur exemple.

Complément d’information

Le prix Ambassadeur de la conscience vient récompenser des personnes qui, à titre individuel ou collectif, ont fait progresser la cause des droits humains en se laissant guider par leur conscience, en se dressant contre les injustices et en faisant usage de leurs talents afin d’encourager d’autres personnes à agir.

À travers ce prix, Amnesty International vise à sensibiliser les populations à des histoires qui forcent l’inspiration et à des questions relatives aux droits humains, et à encourager l’action publique.

Les précédents lauréats ont : combattu l’injustice en se laissant guider par leur conscience fait usage de leurs talents pour encourager d’autres personnes à agir fait progresser la cause des droits humains

Le nom du prix évoque le poème From the Republic of Conscience, écrit pour Amnesty International par Seamus Heaney, poète irlandais aujourd’hui décédé. Au nombre des lauréats des années précédentes figurent des personnalités emblématiques, notamment Malala Yousafzai et Nelson Mandela, et des musiciens et des artistes renommés tels que Harry Belafonte, Joan Baez, Alicia Keys et Ai Weiwei.

Voir en ligne : https://www.amnesty.be/infos/actual...

Partager