Categories

Accueil > Actualité > Communiqués de presse internationaux > Lesbos : Camp d’Action organisé par Amnesty & Lesvos Solidarity

Lesbos : Camp d’Action organisé par Amnesty & Lesvos Solidarity

14 juillet 2017

<https://www.amnesty.be/local/cache-...>

Alors que les milliers de réfugiés bloqués à Lesbos continuent de vivre dans des conditions épouvantables et dans l’incertitude quant à leur avenir, des militants locaux et internationaux se joignent aux militants réfugiés pendant une semaine pour une série d’événements et d’ateliers de formation du 15 au 23 juillet, afin de demander à l’Union européenne (UE) de prendre des mesures.

Ce « camp d’action  », organisé par Amnesty International et Lesvos Solidarity , réunit des militants de huit pays européens et une dizaine de responsables de campagne locaux et de militants réfugiés ; un événement aura lieu à Mytilène le 21 juillet, notamment.

« Ce camp vise à mettre en lumière la situation très difficile des réfugiés bloqués à Lesbos en raison de l’accord passé entre l’UE et la Turquie. L’augmentation du nombre d’arrivants et les incertitudes quant à leur avenir s’accompagnent d’aléas en matière de financement et de mauvaises conditions d’accueil, a déclaré Daniel Valls, chercheur à Amnesty International.

« En nous réunissant, nous voulons aussi montrer que les habitants de l’île de Lesbos tout comme ceux du reste de l’Europe veulent accueillir les réfugiés et ne se sentent pas représentés par les politiques inhumaines des gouvernements de l’UE », a déclaré Efi Latsoudi, l’un des fondateurs de Lesvos Solidarity.

Complément d’information

Le camp d’action est organisé en amont de la date butoir du 31 juillet, qui marque la fin de la majorité de l’aide d’urgence européenne versée directement aux ONG menant des actions sur les îles grecques. Le gouvernement grec va alors se charger de la fourniture des services liés aux fonds de l’UE, mais aucun plan n’a été annoncé quant à la mise en œuvre de ces mesures. Des milliers de personnes sont bloquées à Lesbos, dans l’attente de la décision de la plus haute juridiction administrative grecque concernant le renvoi en Turquie de deux demandeurs d’asile syriens.

Les chercheurs d’Amnesty International vont passer du temps auprès de « Noori », un jeune réfugié syrien actuellement détenu à Moria qui est resté enfermé pendant sept mois, dans des conditions très éprouvantes, dans un poste de police de Mytilène. Noori risque de devenir le premier demandeur d’asile officiellement renvoyé de Grèce, sa demande ayant été rejetée au motif que la Turquie est considérée comme un « pays sûr » aux termes de l’accord entre l’UE et la Turquie.

En juin 2017, 940 migrants et réfugiés sont arrivés à Lesbos , un chiffre record pour l’année 2017. Plus de 400 réfugiés y sont arrivés pendant les deux premières semaines du mois de juillet.

Des ateliers, des présentations et des discussions auront lieu pendant toute la semaine au camp Solidarity-PIKPA à Lesbos, ainsi qu’à Mytilène. Figurent au nombre des activités prévues :

Dimanche 16 juillet : présentations sur la situation à Lesbos par des acteurs locaux, réfugiés vivant à Moria. Projection dans la soirée du film On the Bride’s side, dans le centre-ville.

Lundi 17 juillet : World Café avec des récits de militants et de réfugiés au Mosaik Support Centre

Vendredi 21 juillet : point d’orgue de la semaine d’action avec un événement organisé sur l’île, l’heure et le lieu étant à confirmer

Samedi 16 juillet : concert au Mousiko Café

Tweet #ActionLesvos !function(d,s,id)var js,fjs=d.getElementsByTagName(s)[0],p=/^http:/.test(d.location) ?’http’ :’https’ ;if(!d.getElementById(id))js=d.createElement(s) ;js.id=id ;js.src=p+’ ://platform.twitter.com/widgets.js’ ;fjs.parentNode.insertBefore(js,fjs) ;(document, ’script’, ’twitter-wjs’) ;

Voir en ligne : https://www.amnesty.be/infos/actual...

Partager