Categories

Accueil > Actualité > Communiqués de presse internationaux > Un autocollant en solidarité avec les victimes du décret anti-immigration de (...)

Un autocollant en solidarité avec les victimes du décret anti-immigration de Trump

6 juillet 2017

<https://www.amnesty.be/local/cache-...>

Ce vendredi 7 juillet, dans la gare de Bruxelles-Midi, des militants d’Amnesty International proposeront aux voyageurs à destination de l’aéroport de Bruxelles-Zaventem d’apposer sur leur valise un autocollant « No Ban No Wall » en signe de solidarité avec les personnes visées par le décret anti-immigration de Donald Trump.

Parallèlement, une pétition demandant aux autorités belges de s’opposer à l’agenda discriminatoire du président américain à l’encontre des réfugiés sera disponible dès demain matin sur le site de l’organisation de défense des droits humains : amnesty.be/noban .

« À l’heure où nous sommes beaucoup à boucler nos valises et à partir facilement à l’étranger, des milliers de personnes n’ont pas cette liberté à cause du décret discriminatoire et haineux de Donald Trump. Nous le rejetons avec force et nous invitons les personnes qui prennent le chemin des vacances à afficher leur solidarité avec l’autocollant “No Ban No Wall” », explique Philippe Hensmans, directeur de la section belge francophone d’Amnesty International.

Cette action d’Amnesty International fait suite au jugement de la Cour suprême des États-Unis du 26 juin dernier réintroduisant partiellement le décret — précédemment suspendu par deux tribunaux fédéraux — interdisant temporairement l’entrée sur le territoire aux voyageurs issus de six pays majoritairement musulmans (Iran, Irak, Syrie, Libye, Soudan, Somalie et Yémen) et aux réfugiés du monde entier.

Les autocollants « No Ban No Wall » seront proposés au public tout au long de l’été, notamment dans les festivals et autres grandes manifestations populaires.

Voir en ligne : https://www.amnesty.be/infos/actual...

Partager