Categories

Accueil > Actualité > Communiqués de presse internationaux > Osai Ojigho devient la nouvelle directrice d’Amnesty Nigeria

Osai Ojigho devient la nouvelle directrice d’Amnesty Nigeria

26 avril 2017

<https://www.amnesty.be/local/cache-...>

Amnesty International a le plaisir d’annoncer qu’Osai Ojigho, avocate spécialisée dans les droits humains, rejoint l’organisation en tant que directrice pays du bureau national du Nigeria.

Cette nomination met en lumière l’engagement d’Amnesty International envers le pays le plus peuplé d’Afrique et permet d’assurer une présence forte afin de dénoncer plus efficacement les responsables présumés d’atteintes aux droits humains – y compris des groupes armés tels que Boko Haram, des entreprises multinationales et les autorités nigérianes.

« Nous souhaitons la bienvenue à Osai Ojigho, qui va diriger nos opérations au Nigeria, où nous avons passé ces deux dernières années à renforcer notre présence sur le terrain en soutenant les organisations locales de défense des droits humains, en surveillant la situation des droits fondamentaux et en faisant campagne contre les violations de ces droits », a déclaré Colm O Cuanachain, directeur général du bureau du secrétaire général au sein d’Amnesty International.

« Spécialiste des droits humains, Osai Ojigho est une avocate respectée et a une vaste expérience du militantisme et du développement en Afrique. Sa connaissance de la région et sa compréhension des facteurs propices aux violations des droits humains seront une valeur ajoutée pour la réputation bien établie d’Amnesty International en tant que principale organisation de défense des droits humains au Nigeria. »

Osai Ojigho a une expérience variée. En effet, elle a été responsable du programme panafricain d’Oxfam. Avant d’occuper ce poste, elle a passé de nombreuses années à piloter des projets dans les domaines du genre, des droits humains, de la démocratie et du développement.

« La présence d’Amnesty International au Nigeria continue d’améliorer les perspectives de réalisation des droits humains en Afrique », a déclaré Osai Ojigho.

« En collaboration avec les organisations locales de la société civile et les défenseurs des droits humains, Amnesty International Nigeria va faire campagne en faveur de la responsabilisation et des garanties pour les victimes de violations des droits fondamentaux. Il est essentiel de protéger les droits humains au Nigeria, et cela aura de vastes répercussions sur l’ensemble du continent. »

Osai Ojigho est titulaire d’un diplôme de droit de l’Université de Lagos et d’un Master of Laws (LL.M) de l’Université de Wolverhampton, au Royaume-Uni. Elle a rejoint le barreau nigérian en 2000. En 2010, elle a obtenu un diplôme, axé sur la pratique, d’études en droit international des droits humains au College of Law of England and Wales.

Dans le cadre de ses nouvelles fonctions, elle dirigera Amnesty International Nigeria en développant notamment ses activités dans les domaines suivants : droit au logement, genre, droits de l’enfant, conflit armé et responsabilité des entreprises en matière de droits humains.

Voir en ligne : https://www.amnesty.be/je-veux-m-in...

Partager