Categories

Accueil > Actualité > Communiqués de presse internationaux > Protéger les personnes albinos

Protéger les personnes albinos

10 mars 2017

<https://www.amnesty.be/local/cache-...>

Il faut que les autorités malawiennes intensifient leurs efforts visant à protéger les personnes albinos, qui peuvent être victimes de meurtres rituels, a déclaré Amnesty International vendredi 10 mars 2017, à la suite d’une nouvelle attaque commise à Lilongwe, la capitale.

Dans la nuit du 9 mars, quatre hommes ont tenté de percer un trou dans un mur du logement de Gilbert Daire, ancien président de l’Association des personnes albinos, pendant qu’il dormait. Ils ont fui lorsque des voisins sont intervenus.

« Cette attaque ouverte s’est déroulée en plein cœur de la ville la plus animée du pays et met en lumière de façon effrayante le fait que les autorités n’assurent pas la protection ni la sécurité de toutes les personnes albinos, a déclaré Deprose Muchena, directeur du programme Afrique australe à Amnesty International.

« Depuis deux ans, les agressions de personnes albinos se multiplient de manière alarmante. Nous avons recueilli des informations sur des dizaines de cas de personnes traquées comme des animaux pour des parties de leurs corps, et le nombre de ces attaques ouvertes ne semble pas diminuer. Il faut que les autorités malawiennes fassent disparaître le sentiment d’impunité dont jouissent les auteurs de ces crimes. »

Depuis le début de l’année 2017, deux personnes albinos ont été tuées et trois autres ont survécu à des agressions clairement ciblées, dont deux à l’arme blanche.

Jeudi 9 mars, tard dans la nuit, quatre hommes ont tenté d’entrer de force chez Gilbert Daire pendant que sa famille et lui dormaient.

Des voisins, entendant ses appels à l’aide, ont chassé les intrus. L’un des auteurs présumés a été arrêté après que des habitants du quartier l’ont livré à la police.

Ces dernières années au Malawi, le risque pour les personnes albinos d’être enlevées ou tuées aux fins d’actes de sorcellerie n’a cessé d’augmenter, surtout depuis novembre 2014.

Voir en ligne : https://www.amnesty.be/je-veux-m-in...

Partager