Categories

Accueil > Actualité > Communiqués de presse internationaux > En attente de justice

En attente de justice

2 février 2017

<https://www.amnesty.be/local/cache-...>

En réaction aux commentaires du Sénat philippin sur le nouveau rapport d’Amnesty International, intitulé “If you are poor, you are killed” : Extrajudicial executions in the Philippines’ “War on Drugs ”, Champa Patel, directrice pour l’Asie du Sud-Est et le Pacifique pour l’organisation de défense des droits humains, a déclaré :

« Amnesty International continue d’appeler la Commission sénatoriale pour la justice et les droits humains à rouvrir son enquête sur les exécutions extrajudiciaires dans le cadre de la guerre contre la drogue.

« Toute mesure tendant vers l’ouverture d’enquêtes crédibles, qui permettraient de faire en sorte que les personnes impliquées dans les graves crimes recensés dans notre dernier rapport aient à rendre des comptes, serait une évolution positive. Aux Philippines, nous avons été confrontés à des schémas de violations des droits humains : des assassinats délibérés et généralisés, qui semblent être systématiques, planifiés et organisés par des responsables au sein de la campagne de lutte contre les stupéfiants. Ces violations s’apparentent à des crimes contre l’humanité.

« Nos conclusions s’appuient sur des entretiens avec 110 personnes, notamment des témoins et des membres des familles des personnes tuées, ainsi que sur de nombreux documents variés, dont des rapports de police. Elles ont été corroborées par un policier et par deux tueurs à gage. Le rapport est disponible au public, et nous accueillons tout examen approfondi des faits par le Sénat ou par d’autres parties intéressées. Amnesty International se tient à la disposition des autorités pour les rencontrer et pour discuter en détail de nos recommandations et nos conclusions. »

Voir en ligne : https://www.amnesty.be/je-veux-m-in...

Partager