Categories

Accueil > Actualité > Communiqués de presse internationaux > Mini Sommet d’urgence pour les réfugiés devant la gare Bruxelles-Central

Mini Sommet d’urgence pour les réfugiés devant la gare Bruxelles-Central

16 septembre 2016

Ce lundi 19 septembre, jour de l’ouverture du Sommet des Nations unies pour les réfugiés et les migrants, Amnesty International organise un “Sommet d’urgence pour les réfugiés” en plein air juste à côté de la Gare centrale de Bruxelles. L’objectif de ce mini-Sommet est de dénoncer l’échec lamentable de ce Sommet des Nations unies qui aurait pu mener à la résolution de la crise croissante de l’accueil des réfugiés dans le monde.

“Ce lundi 19 septembre, les États membres des Nations unies vont certainement adopter un accord défaillant sur les réfugiés. Le lendemain, mardi 20 septembre, le président américain Barack Obama demandera aux dirigeants de prendre des engagements spécifiques qui aideront à mettre fin aux souffrances des réfugiés dans le monde - un appel qui a pour l’instant été délibérément ignoré”, explique Philippe Hensmans, directeur d’Amnesty International Belgique Francophone.

"Nous savons déjà que le sommet des Nations unies est voué à l’échec, et il semble peu probable que le sommet Obama permette de redresser la barre."

Avec ce mini-Sommet d’urgence, l’organisation entend rappeler à notre gouvernement la voie à prendre pour régler cette crise inacceptable de l’accueil des réfugiés dans le monde, et leur rappeler les plus de 40.000 signatures que sa pétition a récoltées en Belgique pour notamment demander l’établissement de voies légales et sûres pour les personnes qui ont besoin de protection et un réel partage de responsabilité entre les États.

Voir en ligne : http://www.amnesty.be/je-veux-m-inf...

Partager