Categories

Accueil > Actualité > Communiqués de presse internationaux > Un prisonnier d’opinion condamné

Un prisonnier d’opinion condamné

25 juillet 2016

<http://www.amnesty.be/local/cache-v...>

« Condamner Paulin Makaya à deux ans d’emprisonnement pour avoir simplement pris part à un mouvement de protestation illustre une fois encore à quel point la liberté d’expression et l’opposition sont restreintes en République du Congo », a déclaré Stephen Cockburn, directeur régional adjoint d’Amnesty International pour l’Afrique de l’Ouest et du Centre.

« Amnesty International considère Paulin Makaya comme un prisonnier d’opinion qui n’aurait jamais dû être arrêté, et l’organisation demande sa libération immédiate et inconditionnelle. »

Complément d’information

Paulin Makaya dirige le mouvement politique Unis Pour le Congo (UPC). Il a été arrêté et placé en détention le 23 novembre 2015, après avoir participé à un mouvement de protestation contre le référendum sur la modification de la Constitution organisé en octobre 2015. Il a été reconnu coupable de participation à une manifestation non autorisée, mais deux autres chefs d’inculpation dont il faisait l’objet –complicité dans l’incendie volontaire de bâtiments publics et détention illégale d’armes de guerre - ont été abandonnés.

Voir en ligne : http://www.amnesty.be/je-veux-m-inf...

Partager