Categories

Accueil > Actualité > Communiqué de presse Sénégal > Etats-Unis : Non aux violations des droits humains sous le prétexte de la (...)

Etats-Unis : Non aux violations des droits humains sous le prétexte de la lutte contre le terrorisme

26 juin 2013
El hadj Abdoulaye Seck

Au moment où le Président des Etats-Unis d’Amérique, Barack OBAMA, entame une visite officielle de trois jours au Sénégal, la Ligue Sénégalaise des Droits Humains (LSDH), la Rencontre Africaine pour la Défense des Droits de l’Homme (RADDHO), Amnesty International Sénégal et Article 19 Afrique de l’ouest appellent le gouvernement et le Congrès américains à mettre fin aux violations graves des droits humains commises dans le cadre de la guerre contre le terrorisme.

Nos organisations exhortent le Président OBAMA à tenir sa promesse de fermer la prison de Guantanamo Bay et à traduire les détenus devant un tribunal fédéral américain ou les libérer.

Nos organisations exhortent en outre le Président OBAMA à mettre fin aux assassinats ciblés de présumés « terroristes » qui peuvent être assimilés à des exécutions extrajudiciaires.

La guerre contre le terrorisme, que mène le gouvernement des Etats-Unis, aussi légitime soit- elle, doit se faire dans le strict respect du droit international. Le recours aux disparitions forcées, à la torture, aux transferts secrets de détenus vers des pays où leur intégrité physique et mentale pourrait être menacée, les détentions sans jugement pour des périodes indéfinies et les procès inéquitables doivent être bannies.

Nos organisations exigent enfin l’abandon des poursuites à l’encontre d’Edward SNOWDEN qui a dénoncé la pratique des écoutes téléphoniques de l’administration OBAMA qui constituent une violation des droits humains de millions de citoyens américains et d’autres pays. Sa persécution constitue une grave entrave à la liberté d’expression et l’accès à l’information des citoyens

Partager